Mairie - Réunions de Quartier
Cliquez sur la réunion de votre choix
Lacoste, Le Sépulcre, Auzières, Cubert, Rastelet,  Coste Chaude,
Charbonouse,  La Carne
Samedi 18 Novembre 2017- 10h - Salle Frédéric Mistral


Moulin à vent, L’Obrieu, Pont Rouge, Roussillac, La Savoyonne 
Samedi 25 février 2017 – 10h – Espace G Sautel


Batadou, Claron, Le Collet, Le Lautaret
Samedi 21 janvier 2017 – 10h – Espace G Sautel


Lotissements Notre Dame, Lacoste, Le Sépulcre,
Samedi 17 décembre 2016 – 10h – Espace G Sautel


Combauche, La Martinelle, Les Auzières, Cubert, Le Rastelet, Bourdeaux, Pignon, La Carne, Charbounouse, Les Gleyzes
Samedi 5 novembre 2016 – 10h Salle du conseil municipal


 Pontillac - Le Couvent – Volabis - Le Devès - Moulinaud
Samedi 8 octobre 2016 – 10h Salle Espace Gérard Sautel



Bellevue, La Genestière, Dieulefit, Le Moulinaud, Pomeyrol
Samedi 30 avril 2016 à 10h au CSC



Roussillac, Pont Rouge, L’Obrieu, Moulin à vent, Lautaret
Samedi 16 janvier 2016 – 10h


Fonteynieux, Le Rotard, Frigolet, Les Rochettes
Samedi 17 octobre 2015, 10h à la Salle Frédéric Mistral


Chabrette, Pierre Blanche, Les Barbes
Samedi 5 septembre 2015, 10h à la Salle Frédéric Mistral


Les Plans
Samedi 20 juin 2015, 10h au Centre Socioculturel


Le Sépulcre
Samedi 4 avril 2015, 11h au Centre socioculturel


Notre Dame des Vignes
Samedi 31 janvier 2015, 11h


Le Couvent
Samedi 10 janvier 2015, 11h à la Salle Frédéric Mistral


Le Batadou, Claron, Lautaret
Samedi 22 novembre 2014, 11h au centre socio-culturel


Lotissement Lacoste
Vendredi 14 novembre 2014 à 18h


^haut^
_________________________________________
Moulin à vent, L’Obrieu, Pont Rouge, Roussillac, La Savoyonne 
     Samedi 25 février 2017 – 10h – Espace G Sautel      10 personnes
 
Élus présents : Eric PHETISSON, Jean PREVOST, Bernard RACANIERE, Jean-François ARROYO, Françoise MONIER
 
Bilan des actions menées dans le quartier depuis la dernière réunion du 16 janvier 2016 
 
Chemin de l’Obrieu et des Estimeurs en mauvais état :
Suite à la réunion, la commune a lancé une campagne de bouchage de trous, mais il est évident que cela ne peut pas être entièrement satisfaisant. La commune a une politique de rénovation des chemins qui sont les plus abîmés en faisant placer de l’enrobé qui est plus solide que le bicouche mais bien plus cher. Dans tous les cas, le maire invite les administrés à nous indiquer les trous en formation afin que l’on puisse les boucher sans tarder avant que la situation ne s’aggrave. Signalement d’un trou en formation au chêne de Saurel. Il faut le boucher avec du malataverne afin de prévenir une détérioration de la situation.
 
Mauvaise identification du chemin des Estimeurs de Visan que l’on confond avec Valréas (Intervention pompiers) :
La commune a envoyé un courrier aux entreprises qui gèrent le GPS mais n’a toujours pas placé de panneaux indicateur.  Il faudrait en mettre un  sur le poteau existant. 

Gestion de l’eau pluviale qui descend sur le chemin de Roussillac
La mairie a pris à sa charge l’arasement des deux côtés du chemin et mise en place d’un bourrelet. Pour le moment il ne pleut pas mais cela semble avoir été efficace. 
Accident possible dans le virage de la maison « Appay » sur le chemin de l’Obrieu  Comme demandé lors de la dernière réunion de quartier, une buse a été placée.
 
Aire de ramassage scolaire du chemin des Estimeurs :
Demander au conseil départemental  d’en faire une vraie aire de ramassage scolaire sécurisé + nettoyage car nombreux déchets (poubelles + ramassages ordures). Ca a été demandé mais sans effet pour le moment. A relancer.

Ramassage des sacs jaunes et containers jaunes (déchets s’envolent) :

Courrier fait à la CCEPPG Nettoyage du lit de l’Hérein pour sécuriser les riverains (inondations)  Courrier fait au syndicat des Versants du Lez
 
Autres problèmes soulevés
Internet : pas de réseau satisfaisant. La fibre est prévue en 2020 pour tous (1000 prises sur Visan). Mais vous pouvez avant vous équiper d’une parabole et faire un dégroupage. Le dispositif fonctionne très bien sous Orange. Une habitante du quartier a pu en en témoigner. Il semblerait que les habitants de Valréas ne se ruent pas pour se brancher sur la fibre. La commune va interroger celle de Valréas pour en savoir plus. 

Les délaissés et Aires de parking pour les scolaires : tous les délaissés ont été bouchés par le conseil départemental sous-disant pour des problèmes de sécurité. Il faut qu’il y ait un stop pour pouvoir s’arrêter. Cela pose un sérieux problème pour les routiers qui ne peuvent plus s’arrêter où les automobilistes qui souhaitaient s’arrêter pour téléphoner.  Attention, il semblerait que le radar fixe du Pont Rouge va passer à double sens. 

Tourne à gauche sur la route de Valréas : La commune souhaitait l’installation de deux tournes à gauche à Chabrette et à l’ancien transformateur sur la route de Valréas.  Le département ne veut pas car il considère qu’il n’y a pas assez de circulation ! On peut noter tout de même que les voitures vont moins vite au Pont Rouge grâce aux radars.

Sacs jaunes : Des déchets s’envolent souvent du camion et essaime tout le long de la route. Les riverains se demandent s’il ne serait pas mieux de supprimer le conteneur et remplacer par les sacs jaunes. Pourtant les déchets ne devraient pas sortir du camion. De plus les habitants du quartier disent avoir de gros problème d’horaires qui ne sont pas les mêmes chaque fois. Les élus leur proposent aussi d’accrocher leurs sacs en hauteur. 

Nettoyage du lit de l’Hérein :
Il y a trop de gravier dans la rivière au quartier Roussillac. Le lit est plus haut que le fossé. On connaît la politique du syndicat des versants du Lez : « Noyer nos terres, pour éviter de noyer Bollène » mais il y aura un accident grave un jour
si on laisse cette situation. Un bassin d’expansion sur Suze la Rousse est prévu. Un piège à gravier était programmé dans les terres d’Hervé ARNAUD mais le projet a été abandonné.   Le syndicat travaille beaucoup dans le lit de la rivière mais laisse souvent des broussailles qui encombrent l’Hérein. C’est le département qui a nettoyé l’Hérein au Pont Rouge. 

A faire : 
+ Au 697 Chemin de l’Obrieu : le poteau téléphonique gêne la circulation pour les camions. Le mettre de l’autre côté et gratter la butte pour élargir le passage. Le Maire informe les habitants que l’association des maires a mis en demeure France Télécom de prendre ses responsabilités. Avec le développement prévu de la fibre optique, les lignes aériennes ne sont plus suffisamment entretenues.
+ Renforcement de la ligne EDF de M ARRIGONI. A la dernière réunion, les élus lui avait conseillé d’écrire à EDF. Pas de réponse. Voir en réunion d’adjoint. Jusqu’à maintenant la CCEPPG qui réglait ça ; Maintenant c’est le Syndicat Vauclusien qui va gérer ce type de situation. C’est plus compliqué car on a moins de proximité pour intervenir. Ce renforcement concerne seulement la ferme agricole ARRIGONI. 

Informations données aux habitants
+ La Route Départementale Visan-Richerenches sera refaite à partir du 12 mars avec bicouche ; la commune aurait préféré un enrobé mais le département n’a pas fait ce choix. Bizarre car les autres tronçons de ce chemin départemental ont été fait en enrobé.
+ Restaurant scolaire : les écoulements par gravitation viennent d’être terminés par RIVAVI. Dans la même tranchée, création d’un pluvial pour soulager le mur de Mme MARCHAND

+ Réunion PLU prochainement (fin mars).
Il y aura pas mal d’avancées car nous allons intégrer la loi NOTRé dans notre PLU : possibilité de créer une piscine, extension possible dans les fermes…. Le Maire rappelle qu’il y a un registre en mairie où les citoyens peuvent venir noter leurs désiras.  Le PLU intercommunal a été refusé par le conseil municipal afin que la commune garde la main sur les constructions. Nous envisageons une extension du village à 2300 habitants. Zones constructibles prévues : en face des écoles, quartier Claron, autour du garage Chevillon. Notre volonté a été de laisser à la construction des zones où il y avait l’eau potable, l’électricité pas loin, le tout à l’égout.  Notre station d’épuration peut accueillir de nouvelles maisons. On est dans l’optique de la préfecture. Modification du règlement du Plu. 

+ Bureau de tabac : Pas de succession à la mort de l’ancien propriétaire du bureau de tabac. Les héritiers n’ont pas voulu prendre le tabac ; La licence a donc disparu. L’Etat ne veut plus mettre de licence tabac dans un village inférieur à 3300 habitants. La municipalité de Visan a tout de même obtenu cette licence pour la commune. Un appel à projet a été lancé. Il faudra attendre le 27 mars. Christelle Cheyron et l’épicier ont déposé un dossier en préfecture. Ce sera le meilleur dossier qui sera pris entre le 28 et le 7 avril.

+ L’Epicerie veut vivre ;
c’est pour cette raison que le gérant a déposé un dossier de demande de licence de tabac même si la logique voudrait que ce soit l’ancien bureau de tabac qui obtienne cette licence. Le Maire lance un appel à la population pour qu’elle fasse une partie de ses courses à l’Epicerie du village. Il rappelle que le nouveau gérant a investi 90 000 € pour rénover ce lieu qui appartient à la commune.  
+ Une quinzaine de maisons dans le village sont vides. Comment faire pour redynamiser ce cœur du village ? Certaines de ces maisons sont d’ailleurs en très mauvais état et menacent de tomber. La commune en est consciente mais ne trouve pas le moyen de pousser les propriétaires à rénover ou vendre leurs biens. Faut-il taxer les maisons inhabitées pour pousser les propriétaires à bouger ? L’idée serait aussi d’installer des commerces éphémères pendant l’été dans des garages ou autres lieux.


Batadou, Claron, Le Collet, Le Lautaret
     Samedi 21 janvier 2017 – 10h – Espace G Sautel 
    
 
Elus présents : Eric PHETISSON, Jean PREVOST, Bernard RACANIERE, Jean-François ARROYO
 
Bilan des actions menées dans le quartier depuis la dernière réunion du 22 novembre 2014 
 
Refixer les grilles d’évacuation des eaux à l’entrée des lotissement Le Batadou et Claron --> Cela a été fait mais doit être refait car les vis qui avaient été mises ont sauté suite aux passages répétés des véhicules
Terrain de M Bailleux qui s’affaisse dans le fossé au niveau de la buse dans le bac de rétention  Le fossé a été curé par les services techniques
Batadou : les racines des arbres soulèvent le goudron et sont dangereuses  On ne peut rien faire si ce n’est couper les arbres.
Déplacer le panneau sans issue du lotissement pour éviter que les conducteurs ne se trompent. Carrefour dangereux entre les deux lotissements. Mettre un stop  C’est sur le point d’être fait. Les trous pour les ancrages ont été faits cette semaine. Un stop sera placé avec tracé au sol. 
Faire passer la balayeuse plus souvent dans le lotissement  fait
Aménager l’espace vert des lotissements pour le rendre attractif et éviter qu’il devienne un parking  Il est tondu régulièrement par les services techniques et le garde est intervenu auprès des riverains pour interdire le stationnement.
Pour le moment pas de projet défini pour l’installation d’un jardin public.
Mettre un panneau d’information dans le lotissement  Fait
Élargir le chemin St Vincent qui est trop étroit et le rendre à double sens  Pas de programmation pour le moment
Mettre une pancarte pour le chemin de Claron  fait
Nommer les deux lotissements. Baptiser les rues avec numérotation  Inutile car la poste n’en n’a pas besoin.
Sacs jaunes amenés devant les services techniques  Faire mettre une pancarte l’interdisant. Toujours pas fait ! 
Chemin des Traversiers-Chemin du Collet : Reculer le panneau « sans issue » : ? Apparemment inutile
Nettoyer la buse près des poubelles car elle est pleine. L’eau sort du fossé et abîme la route  Non fait, il faut le programmer
Chemin qui part du lotissement et va à la pharmacie est sale et peu éclairé  fait pour le nettoyage ; déclaration à la CCEPPG pour l’amélioration de l’éclairage public
 
Sujets abordés
 
 
Tri sélectif
Les opérations d’apports volontaires sont importantes à faire dans l’intérêt de la commune même si le plus important serait de limiter les déchets à la source (industriels). Se pose toujours le problème des sacs jaunes ou autre objet encombrants qui sont jetés devant les services techniques. Il est proposé d’apposer une pancarte indiquant l’interdiction de dépôts des sacs jaunes avec verbalisation possible. 
Une sensibilisation devrait être faite régulièrement à l’école.
Les participants proposent l’organisation d’un « mayouri » pour nettoyer les quartiers en impliquant la population. La municipalité va y réfléchir dans le cadre de la préparation de l’été.
 
Impôts
Le conseil départemental de Vaucluse a annoncé l’augmentation d’un point de sa taxe foncière. Pour la mairie de Visan, l’équipe municipale s’est engagée à ne pas augmenter les impôts. Les baisses de dotation de l’État (Nous sommes passés de 203 000 € en 2011 à 111 000 € en 2016). Elle va se poursuivre en 2017 et notre endettement (Hôtel de Pellissier : 103 472 € en 2016) nous obligent à faire des économies : non renouvellement de certains personnels qui partent à la retraite, économie sur le fonctionnement (Eau, Edf, assurances….). 
La municipalité a mis en place un dispositif citoyen pour le permis de conduire. La mairie verse une somme de 400€ au jeune ; en contrepartie il s’engage à faire des travaux d’intérêts communaux. Cela nous permet d’avoir régulièrement des jeunes qui aident les services techniques essentiellement. Ils sont attitrés au désherbage du village car nous ne pouvons plus utiliser de désherbants chimiques. La technique du brûlage est inefficace et très onéreuse.
Un nouveau chef des services techniques a été recruté. Il prendra ses fonctions le 13 février. Il vient de Grenoble. Nous espérons un management efficace de l’équipe technique.
 
Projet restaurant scolaire
116 enfants mangent à la cantine et la municipalité souhaite continuer à servir des repas préparés (Frep). Le projet de construction d’un nouveau restaurant scolaire est lancé (Anciens silos) mais des subventions manquent pour le moment à l’appel (Préfecture). Le matériel entreposé dans les anciens silos sera transféré sous l’abri qui sera transformé en lieu de stockage fermé.
 
Lotissements Le Batadou et Claron
- Aménagement de l’espace vert : qu’est-ce qui est prévu ?
Les services techniques coupent l’herbe régulièrement. Nous allons planter des arbres donnés par le conseil départemental dans les semaines à venir. La dotation a été acceptée par le CD. Le garde municipal est intervenu plusieurs fois pour rappeler aux riverains, qu’il est interdit de se garer sur cet espace vert. Nous avons pris du retard à cause des intempéries et de l’absence depuis plusieurs semaines de notre agent des espaces verts.
- Rebouchage de trous à faire dans la rue et les trottoirs
- Fossé et bassin de rétention
Les citoyens demandent qu’ils soient nettoyés car des arbustes commencent à pousser dedans. - Grille qui fait du bruit
Suite à la première réunion de quartier de novembre 2014, ce problème avait déjà été posé. Les services techniques avaient boulonné la grille mais les boulons se sont cassés. Il faut recommencer ou trouver un autre système : busage, soudure….
 
Bureau de poste de Visan
Les citoyens présents s’inquiètent des changements d’ouverture du bureau de poste (uniquement le matin) et craignent la fermeture définitive du bureau. 
Réponse des élus
A priori, nous ne craignons pas la fermeture du bureau de poste qui a une activité tout de même intéressante. Il faut donc continuer à aller à la poste régulièrement pour maintenir cette activité. C’est le même cas que pour le distributeur de billet du CA ou les commerces de Visan. Pour qu’ils puissent continuer à fonctionner il faut que les habitants de Visan fassent une partie de leurs courses sur la commune. C’est la seule solution. On peut aussi parler du marché du vendredi qui n’est pas assez fréquenté. Il faut réfléchir à l’installation de parking pour que les voitures puissent se garer. La place de la Coconnière est insuffisante pour cela. La mairie envisage un parking à la place du terrain omni-sport avec un accès piétonnier le long de la cour de la maternelle. La mairie souhaite rentrer en pourparler avec la cave de Visan pour un parking provisoire (l’été) sur sa place.
 

^haut^

_________________________________________

 
Lotissements Notre Dame, Lacoste, Le Sépulcre 
     Samedi 17 décembre 2016 – 10h – Espace G Sautel
Elus présents : Eric PHETISSON, Jean PREVOST, Alain MARCOT, Jean-François ARROYO, Josette SABOLY, Bernard RACANIERE
 
Sujets abordés
 
Bassin de rétention (Lacoste)
Remerciements sont faits à la mairie pour avoir fermé l’abri qui servait de lieu de trafic. Depuis ce temps, plus de problème. Par contre le passage devrait être amélioré car il est très utilisé par les piétons et mal entretenu.
Réponse des élus : ce sera fait en y mettant de la gravette tassée.
 
Problématique des poubelles
Comme dans tous les quartiers, la problématique de la gestion des poubelles est soulevée systématiquement dans les réunions de quartier. Par manque de civisme, on trouve de tout de tout près des containers à poubelles ne correspondant pas aux ordures ménagères. En particulier des sacs jaunes que les gens ne veulent pas conserver chez eux pendant 15 jours ; ils les déposent régulièrement près des containers jaunes.   Réponse des élus : Il faut que nous continuions à faire des campagnes d’information pour bien expliquer le fonctionnement du ramassage et du rôle de l’apport volontaire soit dans les déchetteries soit dans les bornes qui se trouvent sur Visan. La priorité serait de faire un effort d’information en direction des enfants de l’école pour qu’ils soient les ambassadeurs du tri sélectif. Dans l’avenir il faudra aussi réfléchir à un autre fonctionnement du ramassage des ordures ménagères car les coûts s’envolent du fait de l’ouverture de nouveaux sites d’enfouissement. Il nous faut trier plus pour réduire les masses d’ordures enfouies (de 100 kg à 350 par an/habitant en fonction des communes). 
 
Vitesse excessive sur le chemin de Notre Dame
Là encore, c’est un problème récurrent qui est toujours soulevé dans les réunions de quartiers. Il faut que chaque riverain soit conscient du danger qu’il fait courir à tous lorsqu’il roule trop vite sur cette route. Il est proposé de mettre un ralentisseur avant la rue du lotissement Le Sépulcre, de tracer au sol une croix de St André sur la route de Vaison afin d’indiquer la priorité à droite systématique dans le village, de rajouter des panneaux, d’améliorer la sortie du chemin Notre Dame sur la route de Vaison….
Réponse des élus : La partie « sortie du chemin Notre Dame sur la route de Vaison » doit être refaite en collaboration avec le conseil départemental qui a projet de refaire les trottoirs et l’entrée dans le village. Les prises de côte ont été déjà faire en 2016 par les géomètres. Il est prévu d’enlever le stop pour rendre prioritaire le chemin Notre Dame et réduire le trottoir (panneau d’info) pour un meilleur accès (entrée et sortie) du chemin Notre Dame sur la route de Vaison et vice-versa. Nous allons placer 2 « stop » sur le chemin Notre Dame au niveau de l’accès en démarrage de côte aux lotissements Notre Dame. Cela devrait obliger les automobilistes à réduire leur vitesse et permettre une meilleure sortie du lotissement sur cette voie qui est en fort démarrage en côte.  Il est à noter également que la commune a demandé au conseil départemental d’interdire la route de Vaison aux Poids Lourds afin de les diriger vers Tulette pour récupérer la route de Nyons. La route de Vaison est étroite et peut être dangereuse même si elle a été refaite récemment. Il faudra une dérogation pour les caves viticoles du quartier.
 
Géolocalisation du quartier.
Les noms des rues posent problème pour les recherches par GPS. 
Réponse des élus : Il faut peut-être envisager un changement de nom de rue car on confond chemin Notre Dame et route de Notre Dame…
 
Éboulement chemin Notre Dame
Le chemin a été rouvert à la circulation depuis peu sur une voie unique. C’est donc moins embêtant pour les riverains. Tout a été long car des discussions entre assurance ont été longues. C’est sur le point de se régler dans les semaines à venir.
 
Fermeture de la poste
Le guichetier n’est pas remplacé quand il/elle est malade. Les élus annoncent que le bureau de poste ne sera ouvert que le matin à partir de la rentrée des vacances de Noël.
 
Réception Internet
Les habitants ont noté des problèmes de réception internet avec les différents opérateurs, voire une absence de téléphone pendant 4 jours pour certains.
Réponse des élus : La mise en place progressive de la fibre optique sur le canton d’ici 2020 devrait améliorer la situation dans l’avenir. Une nouvelle demande de dégroupage sera faite par la commune à France Télécom. La réponse sera donnée sur le Visan Info. 
 
Voirie quartier Lacoste
Une plaque d’égout fait du bruit et il faudrait remettre un peu de bitume sur certains endroits. Il manque des arbres à replanter.
Réponse des élus : Envoi rapidement des services techniques de la commune.
 
Lotissement Le Sépulcre
Demande d’un lampadaire supplémentaire dans le lotissement et 2 arbres à changer. Il faudrait aussi envisager un réaménagement de l’espace vert du lotissement et demander au propriétaire de Zen Attitude de tailler sa haie car elle déborde sur la chaussée et gêne un peu la visibilité des automobilistes. 
 
Éclairage public
Il est soulevé le problème de l’éclairage public qui est trop fort dans certaines zones. Cet avis n’est pas partagé par tous.
Réponse des élus : L’éclairage public est de la responsabilité de la CCEPPG et de sa mise aux normes. Souvent les lampadaires « éclairent » le ciel. Pour une modification de cet éclairage, il faudra dans tous les cas l’accord de la majorité des riverains.
 
Fin de la réunion à 11h10
 Reun_qua.jpg

Reun_qua2.jpg

^haut^

_________________________________________



Combauche, La Martinelle, Les Auzières, Cubert, Le Rastelet, Bourdeaux, Pignon, La Carne, Charbounouse, Les Gleyzes
Samedi 5 novembre 2016 – 10h Salle du conseil municipal
7 participants - Elus présents : Eric PHETISSON, Jean PREVOST, Alain MARCOT, Bernard RACANIERE

Problèmes abordés : 
 
Eau potable du quartier des Auzières :  Cet été, il y a eu une rupture d’alimentation en eau potable dans le quartier. En effet, les besoins sont plus importants en été. Il faut savoir que c’est Tulette qui fournit l’eau à ce quartier.  La municipalité est intervenue auprès de Rivavi et du RAO de Vaison pour augmenter le débit en eau. Cela a été accepté : la société des eaux a fait passer la distribution en eau de 3 mètres cubes/heure à 5 mètres cubes/heure. La Saur va changer le surpresseur. Le maire invite les habitants du quartier à nous informer immédiatement d’éventuels problèmes pour faire intervenir la Saur immédiatement.  Une solution pérenne serait la construction d’un château d’eau intermédiaire qu’il faut envisager dans l’avenir. Les présents remercient chaleureusement la commune  pour leur intervention efficace. Il aura fallu attendre 8 ans pour avoir de l’eau. Il est d’ailleurs anormal que certains n’aient pas encore de l’eau du réseau public.

Chemin des Auzières âbimé : 
C’est un chemin rural. Les services techniques seront envoyés pour une analyse de la situation. Le maire rappelle que la commune a un gros retard dans l’entretien de ses chemins. La commission des chemins a fait un plan de rénovation sur plusieurs années en fonction de l’état plus ou moins préoccupant de ces chemins et en fonction du budget réservé à ces actions.
 
Les poubelles : 
Les poubelles débordent l’été du fait de l’augmentation de la population pendant les vacances. La commune demandera l’installation d’un nouveau bac à la CCEPPG mais il faut vérifier qu’il y ait une place suffisante.  La CCEPPG réfléchit à un nouveau fonctionnement des collectes des ordures ménagères pour que ce soit plus juste et moins cher pour les usagers. En particulier, la mise en place d’un badge et d’un apport volontaire  dans des conteneurs centralisés. C’est à l’étude mais rien n’est fixé. Les communes qui ont mis ce dispositif en place ont fait jusqu’à 100 000 € d’économie sur la durée et une augmentation du tri sélectif ce qui est une bonne chose car les poubelles triées (verre, plastique, et autre…) sont valorisées et rapportent de l’argent à la collectivité.
 
Les élus ont abordés les sujets suivants afin d’informer les citoyens présents :  - le bon fonctionnement de la Maison du Tourisme cet été - la rénovation de la rue Réchaussil qui se creuse - la construction d’un nouveau restaurant scolaire (650 000 €)
 

A 12 heures, la séance est levée et le maire, Eric Phétisson invite les personnes présentes à partager le verre de l’amitié.
 

^haut^

_________________________________________


Pontillac - Le Couvent – Volabis - Le Devès - Moulinaud
Samedi 8 octobre 2016 – 10h Salle Espace Gérard Sautel. 10 participants
-
Elus présents : Eric PHETISSON, Jean PREVOST, Marie-Françoise MONIER.
 
Informations communiquées par les élus, à la demande des personnes présentes, sur la place de la Coconnière, les places handicapés et le devenir du bureau de tabacs.
 
Problèmes abordés : 
 
Route de Vaison, entrée du village
Le passage surélevé important est source de nuisance sonore lors de la circulation des camions qui l’empruntent à forte vitesse. D’autres usagers de cette départementale craignent qu’un jour, un accident de la circulation, n’endeuille notre village en raison de l’étroitesse de cette départementale et des véhicules imposants qui l’empruntent, ainsi que de la vitesse excessive des véhicules. Le maire indique qu’il est envisagé de refaire cette entrée de village en collaboration avec le Conseil Départemental. Ce ralentisseur ne respecte pas les normes en vigueurs actuellement et sera donc peut être déplacé, et dans tous les cas refait. La vitesse excessive est une problématique que nous retrouvons sur l’ensemble du réseau routier de notre commune. Aujourd’hui, cette route est empruntée par des véhicules trop importants, nous allons essayer d’intervenir auprès des Conseils Départementaux Vauclusien & Drômois pour leur demander d’interdire à la circulation cet axe aux véhicules de plus de 12T.

Chemin Notre-Dame des Vignes :
Rappel des faits et historique des différentes rencontres avec les assureurs et leurs experts. Au jour d’aujourd’hui ce dossier est toujours dans leurs mains malheureusement. Nous avons ouvert de nouveau à la circulation, avec un alterna. Nous espérons un dénouement favorable pour la commune d’ici la fin de l’année. Par contre, les travaux de réfection de la chaussée ne pourront pas être entrepris avant le printemps, un temps sec étant certainement nécessaire pour réaliser ce chantier.
 
Chemin de Saint Roman :
Problème de désherbage des talus.
La commune va soit intervenir auprès des propriétaires qui n’entretiennent pas leur propriété (Nous ne pouvons pas intervenir sur le domaine privé), soit faire intervenir les services techniques si cette nuisance concerne le domaine public. 

Nuisances dues à un chenil implanté à proximité.
Ce chenil est situé sur la commune de Tulette. Madame Françoise Monier va intervenir auprès d’un élu de Tulette pour que celui-ci intervienne en médiation auprès de son administré. Si cette intervention n’avait pas d’effet, la seule solution proposée est d’intervenir auprès de la gendarmerie en déposant une plainte.

Monsieur David DUVAL rappelle aux élus présents que la profession de foi de la liste « Union pour Visan » faisait état d’amener l’eau potable dans les quartiers qui n’en sont pas pourvus. Le Maire rappelle que nous précisions « dans la mesure du possible ». Nous sommes effectivement intervenus auprès du SIEA RI.VA.VI. pour certains quartiers. Nous avons pu obtenir satisfaction, d’autres fois, ce sont les propriétaires qui n’ont pas souhaités bénéficier de ce service ! Nous poserons la question du raccordement de ce quartier auprès de ce syndicat délégataire pour connaitre la faisabilité d’une éventuelle extension du réseau.
 
Facturation forfaitaire d’assainissement :
Un administré porte à la connaissance des élus présents sa situation particulière. Son habitation est reliée au réseau public pour le traitement des eaux usées, et est facturé forfaitairement compte tenu qu’il ne consomme pas d’eau potable du réseau public, mais son habitation est desservi par un forage autonome. Effectivement le coût du traitement des eaux usées est couvert par une majoration du prix de l’eau potable consommée dans une habitation. Dans votre cas, ne consommant pas d’eau potable du réseau public, le Syndicat RI.VA.VI est amené à
vous répercuter le coût du traitement de vos eaux usées par une facturation forfaitaire. Nous nous rapprocherons de du délégataire pour vérifier si votre facturation est conforme à votre situation.
 
Ramassage des OM (Ordures Ménagères) sur le chemin des experts :
Il est demandé à quelle fréquence sont ramassées les OM sur ce chemin communal. Les élus rappellent que seul le Village est ramassé 2 fois par semaine, en dehors du village la fréquence est d’une fois par semaine. Parfois le délégataire qui a organisé ses tournées tout au long de la semaine passe une deuxième fois quand le chemin jouxte un chemin traité un autre jour de la semaine ! Cette particularité est de ce fait exceptionnelle. Il est une nouvelle fois question des sacs jaunes concernant les résidences secondaires. Les élus ont déjà abordé ce sujet avec la Communauté des Communes qui a cette délégation. Celle-ci a mis en place des solutions spécifiques à l’entrée de la déchèterie de Valréas. Nous convenons bien que pour nous Visanais cette collecte sélective est éloignée de notre village. Nous interviendrons à nouveau auprès d’eux pour trouver peut être une solution plus adaptée à notre situation. Pour information, cette activité de la CCEPPG est en pleine refonte compte tenu du traitement très disparate qui existe depuis la fusion de la CCEP avec la CCPG. (Différences en matière de coût comme de service rendu !).
 
Passage parking Boulodrome/Ancien Couvent :  
Problèmes remontés de propreté et d’accessibilité ! Le maire va demander au service technique de bien prendre en considération ce passage qui est public. Il invite à faire remonter en mairie les manquements qui pourraient être constatés. Tous les lundi matin nous rencontrons le responsable de ce service pour traiter avec lui les problèmes rencontrés sur la commune.
 
Rue du Couvent/Potence de câbles téléphoniques anarchiques :  
Une première intervention a été faite auprès d’Orange, nous les relancerons pour ce problème.
 
Mettre des rappels « Priorité à Droite » :
La priorité à droite est rarement respectée dans le village, et plus particulièrement au carrefour de la route d’Orange avec celle de Vaison la Romaine !  Il est demandé s’il est possible de mettre un rappel « priorité à droite » à la hauteur de la Cave Saint Vincent.
 
Passages piétons dangereux avenue des Alliés :
Une des personnes présentes attire l’attention sur la dangerosité du passage piéton en raison de la configuration de la route et d’une glycine qui pousse depuis une propriété privée qui n’est pas occupée, et qui oblige donc les piétons à descendre du trottoir et marcher sur la chaussée.  Le maire répond qu’il va faire intervenir les services techniques pour tailler cette végétation envahissante.
 
Problème d’assainissement du terrain de boule route de Vaison :
En raison de la configuration du terrain de boule, lors de fortes pluies, de l’eau stagne à l’angle du terrain et crée des remontés d’humidité dans l’habitation qui jouxte celui-ci.  Ce problème est connu de la mairie et a déjà fait l’objet d’une remontée lors d’une précédente réunion de quartier.  Le maire explique qu’en raison d’un câble EDF enterré il n’est pas possible en l’état de traiter ce disfonctionnement. La municipalité est consciente du problème subi par ces riverains et s’attachera à mettre en œuvre une solution dès que celle-ci sera trouvée. En l’état, nous ne pouvons remédier à cette nuisance.
 
A 12 heures, la séance est levée et le maire, Eric Phétisson invite les personnes présentes à partager le verre de l’amitié.



Vous trouverez ci-dessous le courrier d'un visanais n'ayant pu assister à la réunion de quartier  pour une prise en compte par la municipalité.



La première réunion pour le quartier du couvent a été conviviale et a donné des résultats par les engagements des élus à traiter les points remontés. Merci. C’est dans cet esprit de construction collective que la liste suivante est établie.
 

--> Circulation. Depuis 2010 la population du quartier a augmenté, les enfants ont grandi et par conséquences le nombre de véhicules et le nombre de personnes y circulant à pied, en vélo, scooters et en voiture a aussi augmenté.
--> La circulation est donc un point sensible.

 
- Remontées en sens interdit dans la rue du couvent depuis le stop de la route de Tulette
- Croisements au  Stop du lotissement et de la rue du couvent
- Circulation rapide aux abords et dans  rue du couvent 
- Circulation  dans le lotissement  danger enfants et autres véhicules
- « rond-point » dans le lotissement / coupe de priorité avec faible visibilité
- Stationnement d’engins  et croisements 
- On retrouve encore beaucoup d’automobilistes perdus dans le parking du boulodrome.(Infos pour operateurs GPS à jour ?, sens interdit bien  indiqué sur les GPS  on dirait qu’ils bifurquent à gauche dans le lotissement à la vue du panneau?)
 
 
 
-->Cadre général.  Quartier globalement agréable et qui peut voir son cadre s’améliorer avec une  tenue de la voirie à rendre régulière et beaucoup plus approfondie.
 
- Mise à jour du panneau d’affichage  et retrait des anciens papiers
- Nettoyage des rues, du parking trop peu fréquent (1 fois en un an)
- Elagage des lauriers dangereux pour la visibilité et pour les personnes encas d’intempéries
- Nettoyage du coin réverbère face au n°2 du lotissement le couvent
- Feuilles mortes de platanes qui restent au sol de l’automne à la fin du printemps
- Très très sale au grillage de séparation de chez Mme AYGLON au parking - Elagage des platanes  Versus  ramassage de feuilles ? 
- Les lauriers débordent sur la voie et empêchent des croisements normaux et en cas de vent fort cela vient rayer les voitures lors du passage.
- La saleté entraine la saleté  et propice aux nuisibles ! (serpents et  rats) et aux comportements des personnes qui circulent sur la voie privée du couvent.
- Par conséquence, les écoulements d’eaux pluviales sont bouchés 
 
 
 
--> Urbanisme. Les fortes pluies et les séquences orageuses sont de plus en plus fréquentes et imprévisibles. La canalisation du flux pluvial serait un plus pour éradiquer des dégradations et limiter des risques grandissant.
--> Flux pluvial à maitriser  et  taille des arbres  

- Ecoulement des eaux pluviales depuis le boulodrome vers le bâtiment .signalé en 2014,2015 et  2016.
- Ecoulement en provenance de la rue du couvent. Déjà signalé par les autres riverains. Et qui creuse chaque année un peu plus le passage privé en direction du boulodrome. Il y a un risque sur le mur en contre bas. Des fissures apparaissent et s’agrandissent chaque année.
- Redressement du réverbère.  Tordu depuis au moins 2011.
- Elagage des lauriers permettrait de retrouver une largeur de voie de circulation normale.
- Est-il envisagé une réfection  de l’enrobé de la rue du couvent ?
- Passage privé.   Le passage privé est utile mais doit être respecté ainsi que les riverains et leurs biens.
 - Rappel : il est toléré une circulation piétonne et uniquement piétonne sur le passage privé du couvent.
- Or on note une augmentation des passages avec des cycles ou vélomoteurs. Entre le parking du boulodrome et la rue du couvent et vice versa.
- Des dégradations ont étés constatées sur la voie privée.
- Des détritus jonchent le passage bouteilles en verre, papiers de boulangeries, canettes de bieres et de boissons énergisantes etc…
- Les décorations et ornements de fleurs ou arbustes sont dégradés.
 
- Peut-être faudra-t-il imaginer une restriction de circulation ? Portique ? Tourniquet ? Horaires ?
- Risques pour les biens et personnes situées dans le passage ou aux abords  du passage. Responsabilités engagées ? Qui ? Dans quels cas ?
- La responsabilité des propriétaires peuvent être engagées.
- Est-il  été envisagé un passage « couloir » au travers du boulodrome vers / depuis  la route de Vaison ? 
 
 
 Questions diverses. 
 
- Existe-t-il dès les règles d’utilisation d’engins de travaux, de tondeuses, etc. … le weekend et  jours fériés ? Pour le quartier (Rue, Lotissement, Couvent, Terres,…) des arrêtés municipaux ?
- Même question pour l’écobuage ?  
- Même question pour les épandages de traitements des cultures ?
- Les sacs poubelles hors containers. Chiens et chats errants qui fouillent et salissent. Contrainte physique pour les éboueurs.
- Fils télécoms et électriques en vrac et  qui pendent toujours plus de deux ans après les intempéries.
- Qui relance les opérateurs ? N’y-a-t-il pas de règles de pose à respecter pour les opérateurs ?
- Les riverains doivent respecter des règles d’urbanisme et d’architecture du fait de leur appartenance au périmètre historique. Les opérateurs tels qu’EDF ou Orange etc n’y sont pas assujettis ?
- Espaces propretés n'ont de propre que le nom --> verre brisé risques dommages aux pneus,  on se salit à chaque fois que l’on va vider cartons et bouteilles,  image ressentie =  sale.
- Circulation à pied dans le village :
  •  Passage piéton  à travers le boulodrome ?
  • L’escalier à côté du « lorrain » qui va vers l’aire de jeux  est plein de graviers et de tessons de bouteilles très fréquemment. Glissades sur gravier, coupures avec les tessons.  
  • Le trottoir de la rue du couvent à l’hôtel du midi est sale et le goudron tout       défoncé
- Survol des bâtiments par des avions, des hélicoptères privés souvent très, très bas  et qui tournent au-dessus avec insistance. Quelles sont les règles ?

- Durant les périodes estivales printemps/  été  des fêtes privées durent toute la nuit et des fêtes Technos semblent s’installer durablement. La mairie est elle au courant ? Des autorisations ont été données ?

 
 
_________________________________________
 
Bellevue, La Genestière, Dieulefit, Le Moulinaud, Pomeyrol
Samedi 30 avril 2016 à 10h au CSC - 12 personnes
Elus présents : Eric PHETISSON, Jean PREVOST, Corinne TESTUD-ROBERT, Alain MARCOT, Marie-Françoise MONIER, Bernard RACANIERE

Nouveaux compteurs EDF
Des citoyens s’inquiètent sur l’installation de nouveaux compteurs EDF (Linky) dans les maisons qui dégageraient des ondes nocives wifi pour les personnes. Certaines mairies n’autorisent pas leur installation.
Réponse des élus :
A priori, il n’y a pas de danger car ce n’est pas du wifi mais passe par les câbles électriques. Nous allons nous renseigner et informer la population au mieux. ERDF annonce un déploiement sur Visan entre juillet et décembre 2021 ; nous avons donc le temps de nous en préoccuper pour notre commune.

Voirie et fossés
Il serait bon de refaire le chemin de la Peine qui est endommagé. De plus manque de l’éclairage public. La bouche d’égout s’est affaissée. Deux citoyens demandent l’installation d’un miroir pour qu’ils puissent sortir sans danger de chez eux. Quand il pleut les fossés sont vite pleins et débordent sur la chaussée. Les bords de route du chemin de la Peine ne sont pas assez bien entretenus.
Réponse des élus :
Pour l’éclairage public, une demande sera faite à la CCEPPG qui a cette compétence mais il est évident que la collectivité ne peut pas mettre l’éclairage public partout. Il est installé en priorité dans le village.
Les services techniques de la commune seront envoyés sur place pour passer l’épareuse, et régler le problème de la bouche d’égout.
La commune a plus de 100 km de voirie. Le chemin de la Peine ne fait pas partie des chemins qui seront refaits en 2016. La réfection est notée pour une analyse de la commission des chemins qui hiérarchisent les travaux. Le conseil municipal a prévu 100 000 € de budget en 2016 pour la réfection des voiries communales.
La commune va étudier le problème du bas du chemin de la Peine qui s’inonde régulièrement. Un curage avait déjà été fait l’an dernier. Envisager peut-être une élévation de la voie avec des buses ouvertes pour une évacuation facilitée des eaux à cet endroit.

Les mitoyens au chemin de la Peine se plaignent de la vitesse excessive des automobilistes sur leur voie.
Réponse des élus :
Ce sujet est récurrent dans toutes nos réunions de quartier. Une étude chiffrée a été demandée au garde pour connaître le coût d’une limitation de vitesse à 50 km/h sur les voies communales de la commune. En effet, la limitation est à 90 km/h hors village. Le montant de l’achat des panneaux s’élève à 35 000 € ce qui est énorme pour notre budget et ne règlera certainement pas l’incivisme de certains automobilistes en terme de vitesse automobile.

Zone des jardins partagés, route de Tulette
Demande de couper les canes sur la droite de la route qui bloque la visibilité de la route de Tulette ainsi qu’un fil France Télécom sur lequel est tombé un arbre.
Refixer le miroir qui permet la sortie de la route des « jardins partagés». Le panneau indiquant « Sans Issue » a disparu. Le remplacer.
Réponse des élus :
Le terrain « des canes » n’appartient pas à la collectivité. C’est au propriétaire à le faire (M Vernay d’Orange à priori). Si ce n’est pas fait, la commune s’en chargera pour garantir la sécurité.

Sortie du camping de l’Hérein
C’est une voie privée qui mène au camping. Les véhicules qui sortent sur la route départementale de Bouchet ne sont pas prioritaires. Demande est faite de placer un stop et un tracé au sol pour indiquer la non-priorité de cette route. La propriétaire du camping sera alertée.

Feux
Il y a moins de 10 jours, une odeur de plastique brûlé a été repéré par des riverains venant du dépôt de végétaux de la commune. La municipalité rappelle qu’il est interdit de brûler des végétaux encore moins des produits plastiques. Ce ne sont pas les services techniques qui ont brûlé. Les élus demandent aux riverains d’appeler la mairie si cela se reproduit. La commune a demandé une dérogation pour brûler l’existant sur ce lieu. Cela lui a été refusé par la préfecture. Nous devons donc l’amener à la déchetterie.

Panneaux publicitaires
La loi sur le Grenelle de l’Environnement prévoit la suppression des panneaux publicitaires sur le bord des routes (pollution visuelle). Tous les panneaux de Visan de ce type doivent disparaitre. Des amendes sont possibles si ce n’est pas fait.

Plan Local d’Urbanisme (Plu) de Visan
La révision du Plu sur la commune est en cours. Elle devrait durer entre 18 et 24 mois. Le cabinet d’urbanisme a été choisi. Il fait l’inventaire et le recensement des dispositions actuelles (maisons inoccupées, commerces, usines...). Un registre de doléances est toujours ouvert en mairie pour les citoyens qui souhaiteraient faire des propositions pour le futur Plu. Une réunion publique sera organisée sur le sujet dès que le cabinet d’urbanisme aura avancé sur le sujet.
Dans le Plu se trouve toujours le projet de déviation de Visan. Le projet a été relancé par le conseil départemental. L’équipe municipale prévoit d’ailleurs l’installation d’une zone artisanale sur cette déviation si elle voit le jour.

Télé-Alerte
Un deuxième exercice de téléalerte sera lancé au cours de la semaine 23 c’est-à-dire entre le 6 et le 10 juin en espérant que les Visannais seront plus nombreux à répondre sur leur téléphone. Cet exercice est un entraînement en cas d’alerte météo en particulier.

Maison du tourisme et des produits du terroir
Elle est opérationnelle, a été ouverte en avril et le sera définitivement au 15 juin. La commune a recruté un personnel ; L’objectif est de créer une association gestionnaire de ce lieu avec prise en charge du salaire de cette salariée à la place de la mairie avec vente des produits du terroir. Une expérience sera menée cet été à ce sujet.
Demander à Grand Delta Habitat, propriétaire des appartements de la Coconnière, de faire déplacer la parabole au-dessus de la Maison du Tourisme pour conserver la beauté du lieu.

Bureau de tabac
Il devrait rouvrir début juin.. sans vente de tabac pour le moment. En effet, une Visannaise a racheté le fonds de commerce (bimbeloterie, Pmu, Presse, Française des Jeux...). La municipalité a œuvré pour que la licence tabac soit de nouveau installée sur Visan ce qui n’était pas évident au départ du fait du décès du précédent propriétaire (diminution des débits de tabac en France – ouverture d’un débit de tabac interdit pour les communes au-dessous de 3500 habitants) et de la non reprise par ses héritiers du commerce ce qui a fait perdre la licence tabac à Visan.

Accessibilité des bâtiments publics
Le projet consiste à rendre tous les bâtiments publics accessibles aux personnes à mobilité réduite : écoles, mairie, salles communes.... L’estimation faite par un bureau d’étude pour la commune s’élève à 350 000 € sur 6 ans. La 1ère tranche prévoit l’école : construction d’un nouveau restaurant scolaire (650 000€), mise d’un ascenseur entre la maternelle et l’élémentaire et la mise en conformité du centre socioculturel.
_________________________________________ 

Serratoris, Champier, La Matte, La Bastide, Rousseton
 Samedi 6 février 2016 à 10h au Centre Socioculturel

16 participants


Après l’accueil du maire et les remerciements pour leur présence, les questions ont commencé :

Déchets

Comment résoudre le problème d’élimination des déchets verts lorsque l’on n’est pas agriculteur ; 2 voyages maximum par jour à la déchèterie et interdiction de brûler ?
Réponse
Une demande sera faite auprès de la Communauté des Communes pour augmenter ses capacités de dépôt. Dans l’urgence, voir à titre personnel pour un accord avec un agriculteur possédant un broyeur et qui serait en capacité de récupérer vos déchets verts.

Comment éviter les dépôts sauvages sur le Chemin de la Bastide ?
Réponse
Mettre une pancarte « décharge interdite » et surveiller le lieu en prévenant la police municipale du dépôt sauvage en indiquant par exemple le numéro d’immatriculation du véhicule qui a effectué ce dépôt illicite. Mais il est difficile de régler ces incivilités. Par contre il faut prévenir la commune dès qu’un dépôt sauvage est effectué pour que nos services techniques puissent nettoyer le lieu.
Rappel qu’il existe un service gratuit d’enlèvement des encombrants à domicile tous les premiers lundis du mois. Voir le numéro d’appel sur le bulletin municipal ou notre site internet.

Problème des poubelles en été dont la capacité est insuffisante
Réponse
Une demande sera faite à la CCEP pour obtenir une poubelle supplémentaire cet été

Circulation sur les voies communales

Problème de circulation en raison d’arbres et de branches dépassant sur la voie communale, notamment sur le chemin de la Petite Matte.
Réponse
Le propriétaire des bois concernés a déjà été averti par la police municipale. Il s’est engagé à élaguer ses arbres. S’il ne le fait pas un second rappel lui sera adressé et la mairie le fera faire par une entreprise privée à la charge de l’intéressé.

Le chemin communal, Domaine St Pierre est en mauvais état
Réponse
Les services techniques de la commune se rendront sur place avec un élu pour voir les travaux à effectuer.

Peut-on refaire le chemin de la Bastide ?
Réponse
Les travaux seront inscrits au budget 2017. La commission des chemins a déjà élaboré le plan de rénovation des voies communales pour 2016. Par contre en fonction du budget ce chemin peut être inscrit.

Est-il possible de mettre un stop sur le Chemin de la Bastide lorsqu’il arrive sur le Chemin de la Petite Matte ? Danger.
Réponse
Cela nécessiterait d’en mettre à tous les carrefours en campagne de la commune ce qui a un coût très important sur notre budget. Il faut que les automobilistes limitent leur vitesse en campagne en respectant les priorités à droite. Il est d’ailleurs plus raisonnable d’appliquer les règles de la priorité à droite que de rendre des routes prioritaires qui feraient augmenter la vitesse. Les élus en appellent au civisme routier des automobilistes.

Débit insuffisant des connexions internet
Réponse
Arrivée de la fibre optique pour tous en 2020 sur Visan (près de 1000 prises installées). Voir le dernier bulletin municipal qui en parle.

Ecoulement du pluvial
Problème d’écoulement du pluvial chez la famille ROUX Matthieu
Réponse
La mairie se rendra sur place pour étudier les possibilités d’amélioration de cette situation particulière

Les questions ayant toutes été traitées, le Maire a fait un point de situation des études et travaux en cours sur la commune :

Rue des Aires dans le village : fin des travaux prévus pour la fin février

Point Tourisme et maison des vins et des produits du terroir : fin des travaux prévus pour la fin février

Centre socioculturel : Mise aux normes des toilettes et de la cuisine du centre : fin des travaux prévue pour fin mars

Construction d’un nouveau restaurant scolaire : Etudes en cours mais c’est une priorité
 
La réunion de quartier s’est terminée par le verre de l’amitié.

^haut^
 
_________________________________________

Roussillac, Pont Rouge, L’Obrieu, Moulin à vent, Lautaret
Samedi 16 janvier 2016 – 10h


10 participants

16-01-a.png16-01-b.png
 
Voiries

Les chemins de l’Obrieu et des Estimeurs sont en mauvais état, plein de trous. Les habitants reconnaissent que les services techniques de la commune passent régulièrement mais le bouchage des trous ne tient pas. De plus ils passent trop vite et devraient faire le travail en marchant en prenant leur temps pour boucher tous les trous. Il est à noter que ces chemins (Les Estimeurs en particulier) sont de plus en plus fréquentés par les quads et les camping-cars, ce qui est bien pour le tourisme mais moins bien pour l’état de la route et les riverains.
Réponse de la mairie :
Bien pris note des remarques. La commune va mettre en place une autre technique de bouchage des trous : soubassement en béton au fond du trou + goudron à chaud.

Identification du chemin des Estimeurs : La poste comme les pompiers confondent cette voie avec le chemin des Estimeurs de Valréas. Il est proposé de placer un panneau d’identification de ce chemin pour éviter les erreurs.
Réponse de la mairie :
La commune placera un panneau d’identification. Un courrier sera envoyé également aux entreprises qui gèrent le GPS.

Gestion de l’eau pluviale qui descend sur le chemin de Roussillac : le déboisement plus haut fait que beaucoup d’eau descend le long de ce chemin. Le ruissellement important abime fortement ce chemin.
Réponse de la mairie :
La commune prendra à sa charge l’arasement des deux côtés de la voie. Un « bourrelet » sera mis en place en amont pour éviter le déversement de l’eau pluvial en aval.

Buse supplémentaire à placer pour éviter un accident dans le virage de la maison « Appay » sur le chemin de l’Obrieu. Refixer également un poteau sécurité bleu qui a été fixé penché et qui a été abimé.

Ramassage scolaire

L’aire de repos près du chemin des Estimeurs est dangereuse lors du ramassage scolaire. Il est nécessaire de l’indiquer au conseil départemental pour qu’il intervienne pour la sécurité de tous. De plus ce lieu de ramassage scolaire sert d’aire de repos pour les automobilistes. De nombreuses bouteilles en plastique remplissent les fossés. Il faut les ramasser avant le passage du débroussaillage.
Réponse de la mairie :
Une intervention de la mairie sera faite en direction du conseil départemental pour faire de cette aire un lieu sécurisé pour les élèves et leurs parents qui les accompagnent, demander de placer des poubelles et de ramasser les déchets régulièrement.

Gestion des déchets

Ramassage des sacs et containers jaunes : Les citoyens indiquent que lors du ramassage, des bouteilles plastiques et cartons s’envolent « à tout vent » lors du déplacement du camion. Ils soulèvent le problème car tout le monde fait tout pour trier et en quelques minutes tout ce travail devient inutile.
Réponse de la mairie :
Un courrier sera envoyé à la communauté de commune qui est responsable de la gestion des déchets.

Déchèterie de Valréas : Cette déchèterie n’est pas fonctionnelle et mal adaptée. Il n’est pas rare également que les conteneurs sur Visan (Services techniques, Quartier Lacoste, Stade Bellevue et Quartier des Plans) sont souvent pleins. Peut-on connaître la fréquence de ramassage ?
Réponse de la mairie :
La commune invite les citoyens à déposer leurs déchets (verre, carton, papier) sur les 4 lieux proposés sur Visan. Il est proposé de placer une information sur place sur l’existence de ces 4 lieux. Une information sera faite également sur les moyens de communication de la commune : site internet, face-book, bulletin municipal, Visan Info Hebdo….. Il est à noter également que des dépôts sauvages sont récurrents dans le village comme en campagne. La mairie demande aux citoyens d’informer la commune de tels dépôts pour éviter qu’ils deviennent de vraies décharges à ciel ouvert.

Gestion des rivières

Les riverains de l’Hérein s’inquiètent de la gestion du lit de la rivière car rien n’est fait. La lit est envahi par la végétation, le niveau du lit est monté (graviers, sable), les différents ponts sont « engorgés ».
Réponse de la mairie :
C’est le Syndicat Mixte des Versants du Lez qui gère ce type de problème. Il semblerait que l’on préfère noyer quelques terres de l’intérieur pour éviter à Bollène de se retrouver les pieds dans l’eau. Pour la commune de Visan, l’important est de sauvegarder les habitations des riverains. Un entretien du lit des rivières est primordial. Nous interviendrons dans ce sens au sein du Syndicat.

Electrification et Internet

Les habitants du quartier se sentent isolés : demande de renforcement d’une ligne électrique et très bas débit internet sur le quartier. Ils ne croient pas à la mise en place de la fibre optique sur tout le territoire.
Réponse de la mairie :
Invite les citoyens concernés par un renforcement de ligne EDF d’en faire la demande par écrit afin que la commune puisse intervenir par nos élus à la CCEPPG. En effet, la compétence électrification est de la compétence de la communauté de commune.
Le dernier bulletin municipal reprend ce dossier. La CCEPPG a la charge de ce dossier avec le conseil départemental du Vaucluse. Il est prévu une généralisation de la fibre optique pour 2021.

Dossiers présentés par la commune aux participants

- Travaux de voirie fait par la commune cette année et les projets
- Maison du tourisme et du terroir : mise en place pour les vacances de printemps.
- Construction d’un nouveau restaurant scolaire
- Plu et déviation de la départementale
- Opération télé-alerte la semaine prochaine
- Moyens de communication de la commune
 

_________________________________________

Fonteynieux, Le Rotard, Frigolet, Les Rochettes
Samedi 17 octobre 2015, 10h à la Salle Frédéric Mistral

fonteynieux-1.pngfonteynieux-2.png
fonteynieux-3.pngfonteynieux-4.png
28 participants
 
Elus présents : Marie-Françoise MONNIER, Thierry DANIEL, Alain MARCOT, Joëlle BERTRAND, Bernard RACANIERE

Problèmes soulevés :

Le point sur les chemins
4 chemins ont été rénovés dont La Tapie et le Chemin Merlin qui ont été goudronné. La volonté de la commune est d’utiliser de l’enrobé qui tiendra plus longtemps dans le temps.
Les habitants de ces quartiers posent le problème de la vitesse excessive de certains conducteurs dans leurs quartiers. La limitation à 50 km/h est impossible dans ces zones. Par contre la municipalité a demandé à la gendarmerie d’effectuer des contrôles de vitesse inopportuns pour lutter contre les excès de vitesse sur ces petites routes de campagne.

Les participants font remarquer que les chemins ne sont pas assez bien débroussaillés, les fossés pas assez nettoyés en particulier aux abords des ponts ce qui crée des bouchons entraînant des remontées d’eau jusque chez eux faute d’évacuation des eaux.
La municipalité en a conscience mais pour le moment, même si la commune s’est équipée d’une épareuse toute neuve, un seul personnel communal est capable de la mener. La formation des autres personnels est en cours pour une meilleure efficacité de l’entretien des fossés qui sont nombreux à Visan. Il est aussi rappeler aux participants que la commune a à sa charge uniquement le côté communal des fossés. Ce sont aux propriétaires d’entretenir leur côté.

Campagne d’élagage.
La commune procède à l’élagage des branches gênant le passage des véhicules en particulier les gros gabarits sur les terrains communaux. Par contre, ce sont les propriétaires qui ont la responsabilité de l’élagage sur leurs propriétés jouxtant les voies communales. S’ils ne le font pas, la municipalité est en droit de le faire à leur place mais à leurs frais.

Abri bus (Quartier Fonteynieux)
Une dizaine d’élèves du quartier attendent tous les jours le bus scolaire ici. Les parents concernés demandent s’il est possible d’aménager un arrêt bus. La municipalité répond que ce n’est pas possible car le terrain considéré est privé et non propriété de la collectivité. Par contre, il sera demandé au conseil départemental de nettoyer le lieu afin de supprimer les nids de poule important.

Emplacement des poubelles
Il est demandé s’il était possible d’aménager les emplacements de poubelles en installant des plates-formes bétonnées. La municipalité s’engage à prévoir dans ses futurs travaux les aménagements des emplacements posant un problème.

Nettoyage des rivières
Les lits du Talobre et de l’Hérein sont encombrés. Les riverains craignent des problèmes en cas de crue de ces rivières. La municipalité le signalera au syndicat intercommunal qui gère les rivières pour intervention de leurs services.

Panneaux
Manque les panneaux indicateurs à changer : Quartier Le Frigolet et Chemin des Roches.
Panneaux publicitaires qui doivent être changés suite à la loi de 2011. La municipalité va transmettre aux pétitionnaires concernés une fiche d’information reprenant les données indispensables pour l’élaboration du plan de jalonnage.

Recensement
La municipalité informe les participants qu’un recensement national commencera en janvier prochain.

Dégroupage internet
Les habitants de ces quartiers ont de mauvaises connexions internet faute de dégroupage et loin du central France Télécom. A priori un plan sur 3 ans est prévu pour l’installation de la fibre optique qui devrait permettre de meilleures connexions. Il est à noter que la municipalité sollicite en permanence France Télécom sur des poteaux à terre, le dégroupage non fait.

Informations en direction des participants
Projet « Rue des Aires » : les travaux de rénovation de la rue des Aires va débuter.
Caméras de protection : Si nos finances nous le permettent elles devraient être mises en place en 2016. La municipalité espère beaucoup de ce dispositif pour lutter contre les dépôts sauvages faits dans la commune.
Interdiction de brûler les végétaux : La municipalité rappelle qu’il est interdit de brûler ses végétaux sauf les agriculteurs qui ont droit de le faire par arrêté préfectoral dans le cadre de leur activité professionnelle. La municipalité réfléchit à l’achat d’un broyeur de végétaux pour la commune pour ses propres végétaux qui sont nombreux, surtout que la préfecture nous a signifié leur interdiction de brûler (Quartier La Glacière).

^haut^

_________________________________________

Chabrette, Pierre Blanche, Les Barbes
Samedi 5 septembre 2015, 10h à la Salle Frédéric Mistral

15 participants

Elus présents : Alain MARCOT, Jean PREVOST, Corinne ROBERT-TESTUD, Marie-Françoise MONIER

Les principaux sujets abordés sont :

1. La circulation routière dans le quartier
Certains automobilistes roulent trop vite sur les voies communales du quartier. Il est demandé s’il était possible de limiter officiellement la vitesse à 50 km/h.

2. Dépôts sauvages
Des déchets sont jetés dans les fossés. Il est demandé de communiquer par l’intermédiaire des outils de communication de la commune sur l’importance du tri sélectif, des apports volontaires à la déchèterie de Valréas, voire de Vallaurie. Il est rappelé à tous que plus on trie, plus ça rapporte à la collectivité car tout ce qui est ramené en déchèterie est revendu ce qui limite sur le coup les taxes demandées aux citoyens. « Plus je trie, moins je paie ». Déchèterie : Les présents posent le problème de l’utilité de la carte d’accès. S’ils ne l’ont pas ils ne peuvent pas accéder à la déchèterie. On pousse donc les gens à jeter dans les fossés. Les professionnels paient en plus alors qu’ils règlent leurs impôts comme les autres et déchargent au même endroit que les particuliers. Communication sera faite à la CCEPPG car c’est de sa responsabilité.

3. Lignes électriques et téléphoniques
Les habitants demandent s’il n’était pas possible d’enfouir ces lignes qui sont souvent prises dans les branches des arbres et causent ainsi des coupures régulièrement. La municipalité a l’obligation de tailler les arbres sur les terrains communaux riverains des voies communales. Si les citoyens se rendent comptent de problème de ce type, il faut le signaler en mairie pour intervention. Par contre nous ne pouvons pas intervenir sur les arbres privés. C’est aux propriétaires de le faire. Par contre la commune peut l’exiger des propriétaires voire de le faire faire à leur place mais à leur charge.

4. Autres demandes
→ Déplacement de l’arrêt bus dit « Chabrette » qui est dangereux pour les utilisateurs → Les connexions internet ne sont pas en haut débit. Qu’en est-il du dégroupage ? de la fibre optique ? La municipalité indique que le dégroupage dépend de France Télécom ; que cette entreprise n’opère un dégroupage que dans les zones fortement peuplées et qu’il y a un plan « Internet haut débit » programmé jusqu’en 2018. → Arrachage de l’Ambroisie. Il est demandé que les propriétaires soient dans l’obligation d’arracher l’ambroisie qui est envahissante ou trouver une autre solution pour limiter leur développement. L’arrachage doit se faire avant la floraison de la plante. → Pourquoi avoir bloqué les quelques possibilités d’arrêt des véhicules sur la route de Valréas ? C’est de la compétence du conseil départemental. Communication lui sera faite.

^haut^

_________________________________________

Les Plans
Samedi 20 juin 2015, 10h au Centre Socioculturel


      

15 participants
 
Elus présents : Jean PREVOST, Marie-Françoise MONNIER, Thierry DANIEL, Alain MARCOT, Bernard RACANIERE

Problèmes soulevés :

Fosses sceptiques
Le quartier n’est pas branché aux réseaux publics, ni à l’assainissement, ni à l’eau potable. Les habitants ont leur propre forage et leurs fosses sceptiques à vidanger tous les 4 ans. La mairie propose aux habitants des Plans se regrouper pour obtenir des prix auprès des entrepreneurs du métier. (La mairie est prête à les aider dans leurs démarches)
La mairie informe les habitants que ce n’est plus la communauté des communes qui gère l’eau et l’assainissement mais RIVAVI, syndicat des eaux. La compétence reviendra obligatoirement à la CCEPPG à partir du 1er janvier 2017. Des contrôles sont d’ailleurs faits par la CCEPPG pour vérifier la conformité des installations des habitants du quartier.
Il est demandé si les habitants présents souhaitent un raccordement (eaux + assainissement) à la commune de Richerenches. Les habitants présents sont majoritairement défavorables car ils ont déjà engagé des fonds et fait des investissements.

Pollution agricole
Des habitants se plaignent d’une pollution agricole (lisier, sacs d’engrais stockés dans des fossés et brûlés) et questionne la mairie sur les contrôles de ces situations.
Pour le lisier, les agriculteurs ont un cahier des charges avec autorisation de la préfecture. Un rappel pour le respect de l’environnement sera fait à travers le bulletin municipal.

Carte d’accès à la déchetterie intercommunale
Elle est obligatoire et doit être retirée au syndicat d’initiative (qui est ouvert le dimanche) sur présentation d’un justificatif de domicile.

Taille des arbres et des haies
Un habitant a fait parvenir un courrier ne pouvant pas venir à la réunion et soulève le problème de l’entretien des lignes téléphoniques et électriques menacées par la chute potentielle d’arbres. Les services de la mairie iront sur place dès la semaine prochaine pour faire un état des lieux. Si les arbres sont sur le domaine public, c’est à la commune de les couper ; sinon c’est au propriétaire. Nous rappelons que si le propriétaire ne le fait pas, une injonction communale lui sera envoyée.
Si le propriétaire persiste à ne rien faire, la commune fait faire l’abattage des arbres et fait payer le propriétaire par le trésor public.

Entretien des voies communales et des fossés
La commune a établi un programme de réfection des voies communales pour 3 ans afin de constituer un appel d’offre permettant de faire jouer la concurrence et faire baisser les prix. Une campagne de bouchage de trous a été entrepris dans le quartier des Plans dernièrement.
Une campagne de curage des fossés va être mise en place en priorité sur le quartier des Plans car situé en zone rouge inondable. Les propriétaires doivent aussi entretenir leurs fossés pour éviter les inondations.

Sacs jaunes
Certains habitants sortent leurs sacs jaunes trop tôt. Il est demandé de mettre un conteneur supplémentaire sur la base d’apport volontaire à la limite de Valréas (près de l’élevage de faisans) à l’angle de Chateauvert et Chemin de l’Oulle.

Opération voisins vigilants.
Le garde se tient à la disposition des habitants qui comptent partir en vacances et faire surveiller leurs maisons.

^haut^

_________________________________________

Le Sépulcre
Samedi 4 avril 2015, 11h au Centre socioculturel


sepulcre-4avril2015-2.jpg      sepulcre-4avril2015-4.jpg

8 participants

Elus présents : Eric PHETISSON, Bernard RACANIERE, Alain MARCOT, Jean PREVOST, Corinne ROBERT-TESTUD, Josette SABOLY

Presse : La Tribune

Dans l’ensemble, les habitants de ce quartier sont satisfaits.


Ils ont soulevé les problèmes suivants avec comme priorité l’aménagement de la voirie du lotissement.

• Voirie et espaces verts du lotissement.
La municipalité « Constant » avait incorporé en avril 1981 la voirie et les espaces verts du lotissement Le Sépulcre. A ce jour, rien n’avait était fait en direction d’un notaire pour officialiser cette volonté. La municipalité « Phétisson » est en train de le faire. Par contre, la CCEPPG a bien pris en charge l’électrification (consommation + entretien) du réseau électrique du lotissement. Les espaces verts sont pris en charge par la commune tout de même comme si la voirie était publique.
Enlever deux souches de mûrier-platane
Resserrer la rampe d’accès du lotissement (boulonnage)
Signaler au garde qu’une épave de voiture est garée sur la place du lotissement.

• Lampadaires électriques
La partie arrière du lotissement n’est pas éclairé. Il faudrait déplacer un lampadaire. Intervenir auprès de la CCEPPG pour que ce soit fait. Cela a été demandé depuis longtemps mais il semblerait que la municipalisation non officielle de la voirie du lotissement bloque la situation. A voir !
Un lampadaire avec globe (vieille génération) est cassé. Il faudrait le supprimer. De toutes les façons, il ne sert à rien.

• Plan incliné d’accès aux maisons
Pour les habitants ce serait la priorité des priorités à faire dès que la voirie deviendra publique. Il faut refaire ce plan incliné car à l’heure actuelle, le bas des voitures touchent la chaussée en passant.

• Haies à faire tailler
Deux propriétaires n’ont pas taillé leur haie. Cela gêne la circulation des usagers : mauvaise visibilité. La municipalité est au courant. Elle a écrit aux propriétaires pour qu’ils fassent le nécessaire. Sans réponse de leur part, la municipalité fera faire les travaux à la charge de ces deux propriétaires.

• Local poubelle
Les poubelles sont régulièrement cassées par les hommes de l’entreprise d’enlèvement des ordures ménagères. Il est demandé à la municipalité d’en informer la CCEPPG car le changement des poubelles est facturé à la commune de Visan alors que c’est l’entreprise qui casse le matériel.
Il est demandé à la commune de nettoyer régulièrement ce local poubelle qui est très sale et de repeindre la porte du local.

• Fossé route de Vaison (sous le lotissement) à faire nettoyer
Ce fossé est sale et surtout l’avaloir est obstrué. La municipalité doit vérifier si c’est de sa responsabilité ou celle du conseil général. Le nécessaire sera fait : nettoyage du fossé et de l’avaloir. On y trouve des rats. Les participants sont informés que la municipalité à un plan de dératisation une fois par an.

• Sécurité routière sur le chemin de Notre Dame des Vignes
Tout le monde constate que de nombreuses voitures passent trop vite sur cet axe qui amène aux lotissements Notre Dame des Vignes. Certains habitants proposent de placer un ralentisseur avant le carrefour du lotissement Le Sépulcre pour limiter la vitesse des voitures. La pose de panneaux ne semble pas être très efficace.
Inquiétude de certains habitants sur la solidité du mur de soutien du bas du chemin de Notre Dame des Vignes :
constructions de maison mais également nombreuses infiltrations et remontées d’eau cette année qui semblent fragiliser l’ouvrage. La municipalité indique que c’est le propriétaire en amont qui est propriétaire du mur et doit l’entretenir.

• Aménagement de la route de Vaison
La municipalité a pris contact avec le conseil général pour aménager une partie de cette chaussée : ralentisseur, hauts trottoirs, suppression du stop au bas du chemin Notre Dame des Vignes rendant cette route prioritaire en débouchant sur le CD de Vaison.
Demande a été faite :
- de déplacer le panneau d’affichage qui semble gêner la visibilité en sortant de la rue
- de « rogner » le trottoir pour permettre de mieux tourner avec son véhicule en direction du village

• Questions générales et informations apportées aux participants
- Déchetterie de Valréas
La mise en place de compacteurs pose problème car du coup il est de plus en plus difficile de vider ses apports verts ou autres. La présidence de la CCEPPG a été alertée.
Depuis l’ouverture de l’accès aux professionnels, on perd beaucoup de temps pour porter ses déchets. A noter que les professionnels paient au voyage. Pour la municipalité de Visan, il faudrait que ce soit gratuit (services publics) et financer la déchetterie avec nos impôts.
Il faut également noter que la déchetterie n’est pas très fonctionnelle et que des « bouchons » sont fréquents.
- Mise en place d’un collecteur de cartons prochainement à Visan (Aux services techniques de la commune)
- Projets 2015 présentés par la municipalité

• Installation d’un système de vidéo-protection
En 2014, il y a eu une augmentation importante d’actes de délinquance sur la commune d’où notre projet de vidéo-protection.

A noter également que la gendarmerie de Valréas a reçu des moyens en hommes supplémentaire depuis
janvier 2015. Ils font de nombreuses rondes en véhicule ou à pied et on a pu noter une baisse de 40% des actes délictueux depuis.

* Déplacement du syndicat d’initiative sur la place de la Coconnière
* Réouverture du bureau de tabac.
Toujours pas d’actualité mais l’affaire avance. La municipalité a demandé à un notaire de s’occuper de l’affaire pour accélérer les opérations.
* Création d’un parking sous l’école avec accès direct près du bureau de tabac par un accès piétonnier.

^haut^

_________________________________________

Notre Dame des Vignes
Samedi 31 janvier 2015, 11h

31 participants

Eclairage public

- Une partie du lotissement (maison près du bassin de rétention d’eau) est dans l’obscurité. Il est demandé l’installation d’un lampadaire supplémentaire. La municipalité a pris à sa charge les voies du lotissement. Il faut maintenant attendre que la CCEP-PG (éclairage) et la RIVASI (eau) prennent à leur charge l’eau, l’éclairage et le tout à l’égout qui est de leur compétence. Chaque lampadaire sera numéroté ce qui permettra à chaque citoyen de signaler à la mairie les dysfonctionnements. Un système informatisé nous permet de les signaler ensuite à l’entreprise qui fera l’entretient.
- L’éclairage public fonctionne avec une horloge. Il faut envisager l’installation d’une cellule lumineuse dès que la CCEP-PG prendra à sa charge l’installation.

Ordures ménagères

- Il est demandé un conteneur jaune supplémentaire au clos Notre Dame. La municipalité à le conteneur mais il faut voir s’il y a la place.
- Les poubelles au bord du Chemin de Notre Dame sont souvent remplis par d’autres personnes que les riverains. Il faut envisager le déplacement des poubelles sur la zone de retournement au cœur du lotissement en sachant que cette zone n’est pas municipale mais privée. (Voir les riverains propriétaires).
- Rappel à tous qu’un service gratuit de ramassage des encombrants est mis en place par la CCEP-PG. Voir le dernier bulletin municipal.
- Information est donnée que depuis le changement de prestataire, les déchetteries ne prennent plus les sacs jaunes et le verre. Les cartes d’accès seront bientôt disponibles à la mairie.
- Il est demandé à la municipalité l’installation d’un bac bleu à papier supplémentaire. Il est répondu que ce ne sera pas possible car cela a un coût. Il est rappelé qu’il existe 3 lieux pour le verre, le papier : Stade Bellevue, Lotissement Lacoste, Services techniques.
- Dépôt de carton bientôt en place sur la commune. Une benne va être installée aux services techniques.

Transports scolaires

Il est signalé la mise en danger des élèves lors du retour du bus scolaire, surtout le bus de ligne qui s’arrête sur le bord de la route, près de la pharmacie. Le bus a l’arrêt est dépassé par des véhicules souvent à grande vitesse. On peut malheureusement s’attendre un jour à un accident si les élèves ne font pas attention quand ils traversent la route.
La municipalité informe les participants qu’elle a demandé au conseil général le déplacement de l’arrêt bus en face de la pharmacie.
Il est demandé la présence du garde municipal mais ses horaires de travail ne sont pas extensibles.

Sécurité routière

- Le stop de la rue Notre Dame des Vignes va être supprimé. En effet, la priorité à droit est la règle dans toutes les communes. Cela devrait faire ralentir l’entrée dans le village.
- On s’interroge sur le fait de déplacer l’entrée du village à l’intersection de la route de la chapelle afin de mettre la vitesse à 50 km/h. Envisager la suppression du stop de la route de la Chapelle. A débattre car la visibilité est ici est faible.
- Un riverain pose le problème de la sortie en démarrage en côte du lotissement Notre Dame. Il est proposé de placer deux stop sur le Chemin de Notre Dame pour permettre la sortie plus aisée du lotissement et ainsi faire ralentir la vitesse des autres véhicules. Idée de mettre un miroir également (A discuter)
- Certains véhicules vont trop vite. Un tracé au sol semble nécessaire pour matérialiser un rond point.
- La municipalité a demandé au conseil général l’installation d’une aire de repos organisée sous le bassin de rétention (comme à l’entrée de Visan côté Valréas)

Demandes

- Possibilité de buser le fossé à la sortie du lotissement pour un emplacement de parking. Pas d’opposition de la municipalité mais il faudra demander l’autorisation au propriétaire de la terre.
- Réouverture du tabac/presse : c’est en cours mais les opérations de succession suite au décès de l’ancien propriétaire ne sont pas terminées.
- Installation de la fibre optique à Visan : le sénateur Claude Haut nous a informé que l’Etat s’engagerait sur plan de 5 ans pour l’installer sur tout le territoire national. Ce seront les communautés de communes qui seraient porteurs de la mise en place. Pour le moment la fibre est arrivée à Valréas.
- Déviation de Visan : Elle est d’actualité depuis 1976 avec la mise en place du premier POS. Nous allons mettre en place un nouveau Plu. Nous saurons à ce moment là si le conseil général de Vaucluse envisage toujours cette déviation.
- Dentiste et médecin supplémentaire : Projet de la municipalité de la création d’une maison médicale pour permettre à des médecins de venir travailler sur Visan. L’installation définitive d’un nouveau médecin sur Visan est difficile. On s’oriente plus probablement vers des vacations des médecins… A suivre ….
^haut^
_________________________________________

Le Couvent
Samedi 10 janvier 2015, 11h à la Salle Frédéric Mistral

couvent-10janv2015-1.jpg      couvent-10janv2015-2.jpg

14 participants - Elus présents : Eric PHETISSON, Bernard RACANIERE

Problèmes soulevés

Travaux d’amélioration demandés :
* Des véhicules en stationnement sur les zébras à droite de l’entrée de la Rue du Couvent gênent le passage des véhicules qui entrent dans le quartier en particulier des camions. Propositions :
- placer des poteaux ou bacs à fleurs fixés au sol pour obliger le non stationnement. Problématique de laisser un passage de 1.10 m pour les personnes à mobilité réduite.
- Faire de la prévention auprès des riverains
- Faire placer des contraventions par le garde

* Au stop en bas de la rue du Couvent (sur le RD)
- 2 acacias morts gênent la visibilité pour s’engager sur la RD. Ils sont sur un terrain privé. Demander au propriétaire de les couper ou lui demander l’autorisation de le faire faire par la commune. Un projet d’aménagement d’une aire de repos était en cours avec le conseil général mais le propriétaire du terrain ne veut pas vendre.
- Nettoyer ou faire nettoyer les bas-côtés de la route pour faciliter le croisement des véhicules.

* Sécurité routière sur les rues du lotissement du Couvent (certains véhicules prennent le sens interdit, roulent trop vite, des camions s’engagent dans le lotissement et s’y perdent….). Des propositions sont faites mais sur un plan général revoir le sens de circulaire du quartier :
- Déplacer le miroir au stop pour rendre plus visible le panneau du sens interdit
- Rajouter un panneau sens interdit ou voie issue à l’entrée du couvent
. - Écrire aux fournisseurs d’accès GPS qu’ils envoient des véhiculent dans un cul de sac (Lotissement Le Couvent)

* Terrain du jeu de boules
Ces citoyens trouvent dommage que ce lieu soit si peu utilisé (2 concours en 2014) et pas ouvert au public en particulier aux enfants pour jouer aux boules. Il est rappelé par la mairie que c’est une association (La Boule Visanaise) qui a la gestion de ce lieu donc la responsabilité. Il est donc logique que le stade bouliste soit fermé et réservé uniquement à ses licenciés. L’association n’a pas les moyens humains actuellement (manque d’encadrants) pour proposer des activités « boulistiques » aux jeunes du quartier ou du village.
Quant au changement d’utilisation du lieu, une discussion sera engagée avec l’association.

* Entretien et embellissement du quartier
Il est demandé aux services municipaux de passer dans le quartier de temps en temps. Il est noté également que certains riverains du quartier laissent leur container-poubelle en permanence sur la voie publique ; ils se renversent parfois et salissent le quartier.
Il est demandé de replanter 3 arbres qui sont morts. Il est à noter qu’il faudra choisir des arbres assez hauts pour permettre au camion poubelle de passer dessous.
Un poteau EDF est couché au sol. Le faire enlever.

* Panneau d’affichage : il est commandé et sera replacé à l’identique

* Éclairage public : Certaines zones du lotissement sont dans l’obscurité. Y remédier.

* Trottoir le long du boulodrome impraticable : Ce trottoir est trop haut. Un projet global de trottoirs mis en conformité avait été mis en place avec le conseil général sous la municipalité Sautel qui a été abandonné par la municipalité Pélissier. A réactiver.

^haut^
_________________________________________

Réunion de quartier : Le Batadou, Claron, Lautaret
Samedi 22 novembre 2014, 11h au centre socio-culturel

32 participants

batadou-22nov14-1.jpg batadou-22nov14-3.jpg 

Elus présents : Eric PHETISSON, Jean PREVOST, Alain MARCOT, Bernard RACANIERE
 
Problèmes soulevés :

Travaux d’amélioration demandés :

• Refixer les grilles d’évacuation des eaux aux entrées dans les lotissements Le Batadou et Claron (Propositions de mettre des amortisseurs, les coller, placer des écrous indesserrables…)
• Terrain de Mr Bailleux qui s’affaisse dans le fossé au niveau de la buse dans le bac de rétention
• Batadou : trottoirs qui s’affaissent et racines des cyprès qui soulèvent le goudron. Trouver une solution car c’est dangereux
• Déplacer le panneau « sans issue » du lotissement pour éviter que les conducteurs ne se trompent.
• Faire passer la balayeuse plus souvent dans les lotissements
• Sur le chemin de l’école, la végétation d’une propriété est débordante sur le trottoir. Demander au propriétaire de faire le nécessaire pour permettre aux piétons de pouvoir passer. (Propriété Angelin Gilles)
• Aménager l’espace vert des lotissements pour le rendre attractif et éviter qu’il se remplace en parking.
• Mettre un petit panneau d’information dans le lotissement

Chemin de St Vincent
Ce chemin est en sens unique décidée par l’ancienne équipe municipale car la voie est étroite. Proposition d’élargir cette route. Il semblerait que les bas-côtés ont été cédés à la mairie (devant notaire – à vérifier).

Nommer des rues non baptisées :
• Bien nommer les deux lotissements (Résidence Le Batadou et Lotissement Le Batadou) pour bien les identifier. Au sein de ces deux entités, baptiser les rues avec une numérotation efficace.
• Mettre une pancarte pour le chemin de Claron

Sécurité
Carrefour dangereux entre les deux lotissements. Proposition de placer un stop sur la rue descendante.

Traitement des déchets
• Déchets verts : on ne peut plus brûler les déchets verts. Comment faire si l’on n’a pas les moyens matériels de transporter ses déchets à la déchetterie de VALREAS ? Proposition est faite de distribuer des bacs à compost aux habitants qui n’en n’ont pas mais cela reste insuffisant pour les déchets verts encombrants.
• Sacs jaunes : Des habitants emmènent leurs sacs jaunes devant les services techniques. Ces sacs s’ouvrent et se répandent dans tout le quartier. Trouver une solution (Propositions : mettre une pancarte explicative, retrouver les contrevenant du fait de la numérotation des sacs jaunes, stoker ces sacs afin qu’ils ne s’éventrent pas, placer des piquets en hauteur pour accrocher les sacs, mettre des poubelles jaunes….)

Chemin des traversier (Chemin des écoliers) :
• Placer un panneau sans issue au bas du chemin pour éviter que les conducteurs s’y perdent car il est sans issue.
• Nettoyer la buse près des poubelles de ce chemin car il est plein. L’eau sort du fossé et abîme la route goudronnée.

Chemin qui va à la pharmacie :
• A nettoyer car souvent très sale
• Vérifier l’éclairage
• Demander à deux riverains de couper leurs végétations

Chemin du Collet :
• Reculer le panneau « sans issue »
• Un trou a été fait par une entreprise et est resté ouvert certes avec des barrières mais reste dangereux. Les travaux devraient reprendre la semaine prochaine. C’est une recherche de canalisation (Eaux des fontaines) qui est bouchée. Gérée par une entreprise privée.

Sujets généraux abordés
- Absentéisme important pour maladie des employés municipaux. Difficultés pour les remplacer car l’ancienne municipalité avait supprimé l’assurance qui permettait le remboursement de leur salaire. Aujourd’hui ce serait trop cher de reprendre une assurance. Il faudra attendre des jours meilleurs (moins d’absentéismes) pour négocier un contrat plus acceptable financièrement.
- Projet de vidéo-protection sur la commune en 2015 en priorité aux différentes entrées du village
- Construction d’une maison de la chasse au-dessus du centre socioculturel
- Modification du PLU (Plan Local d’Urbanisme) sur la commune 

^haut^
_________________________________________


Lotissement Lacoste le Vendredi 14 novembre 2014 à 18h
lacoste1.pnglacoste2.png

Problèmes soulevés

Tapage nocturne :
Un groupe de jeunes a fait « la fête » toute une nuit un samedi soir dans le bassin de rétention sous le lotissement Lacoste. Le maire a rencontré les jeunes responsables de ce tapage nocturne. Le problème semble réglé.

Détérioration de biens municipaux :
Des adolescents avec leurs familles ont été convoqués par la police municipale dans le bureau du maire pour leur faire la leçon.

Problèmes d’ordre général soulevés :
- Certaines personnes âgées ne peuvent pas aller à la déchetterie. Proposition d’envisager un système de dépôt des déchets verts au service technique (benne) et l’achat d’un broyeur de végétaux.
- Des tranchées du tout à l’égout se sont affaissées. Il faudrait rajouter du goudron pour lisser la route.
- Mettre une porte métallique à l’entrée du local « fontaine » avec judas (grille + plexiglas).
- Murer le local pour en faire un local à rangement..
- Réparer le toit qui a été abîmé

Dans le cadre du projet Sécurité sur Visan, la municipalité travaille à l’installation d’un système de surveillance par caméra. Envisager le placement d’une caméra dans le bassin de rétention de Lacoste.

Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Vues anciennes de Visan
Agenda
Contact

Mairie de Visan
Place du Jeu de Paume
84820 VISAN
04.90.28.50.90

contact@visan-mairie.com

Autres Contacts Pratiques


Lundi 
8h30 à 12h
13h30 à 17h 
Mardi 
8h30 à 12h
13h30 à 17h 
Mercredi 
8h30 à 12h
Fermé l’après-midi 
Jeudi 
8h30 à 12h
13h30 à 17h 
Vendredi 
8h30 à 12h30
Fermé l’après-midi 
Samedi 
de 9h à 12h (fermé pendant les vacances scolaires)
Maison du Tourisme
Maison du Tourisme
Place de la Coconnière
04 90 41 97 25

Ouvert du Mardi au Samedi
de 09h00 à 12h30
de 13h30 à 17h00
Dimanche du 10h00 à 12h00


Médiathèque

mediatheque.png

Mardi  9h-12h
16h-19h
Mercredi  10h-12h
14h30-18h
Jeudi  16h - 19h
Vendredi  9h-12h
15h30-18h
Samedi  10h - 16h
Concepteurs
^ Haut ^